L’histoire de la pomme de terre

culture-pomme-terre.jpg

La pomme de terre vient du Chili et du Pérou ! Provenant du Chili et du Pérou, la pomme de terre a fait son apparition en Europe en 1534, tout d’abord en Espagne. C’est Olivier de Serres (1539-1619), l’un des pères de l’agriculture française qui, au retour d’un voyage en Helvétie, ramena quelques plants de « cartoufle », comme on l’appelait alors. En 1613, la pomme de terre fut même servie à la table du jeune roi Louis XIII qui ne l’apprécia guère. Et, pendant longtemps, ce légume fut cultivé uniquement comme plante ornementale (quelle pitié quand même …) !

Elle s’implante assez rapidement à partir de 1618 dans la plupart des pays d’Europe, grâce, si l’on peut dire, à la guerre de Trente Ans. Mais elle est longtemps boudée en France, et réservée à l’alimentation des animaux.

culture-pomme-terre.jpg t%C3%A9l%C3%A9chargement.jpg

Ce n’est qu’au 18ème siècle, grâce à la ténacité et l’ingéniosité d’Antoine-Augustin Parmentier (ce nom vous dit quelque chose ? ???? ), pharmacien aux armées, que ses qualités sont enfin reconnues. Lors de sa captivité en Prusse, Parmentier a pu apprécier les vertus nutritives de la pomme de terre. Il les recommande donc pour résoudre le problème des famines endémiques qui ravagent encore la France à cette époque. Il va plus loin encore en plantant des champs de pommes de terre aux alentours de Paris et en obtenant du roi qu’ils soient gardés le jour seulement par des soldats. La nuit, convaincus de la valeur des précieux tubercules, les habitants les dérobent et en assurent ainsi la publicité.

Le couronnement de l’action promotionnelle de Parmentier est le dîner qu’il offre au roi et à la reine en 1785 et au cours duquel ne sont servis que des plats comportant des pommes de terre. 

La pomme de terre dans son histoire a aidé à lutter contre les famines et sauvé de nombreuses populations. En Irlande par exemple, sa culture fait passer le nombre d’habitants d’un million à huit millions entre 1590 et 1845. Plus tard, une maladie de la pomme de terre sera à l’origine de la plus grande famine irlandaise. Enfin, la patate étant restée “un vrai plat de pauvre”, elle a permis de faire croitre les familles ouvrières et a rendu possible la révolution industrielle (autrement dit, si vous avez un ordinateur aujourd’hui, c’est grâce aux patates #RaccourciPresqueJuste). La pomme de terre figure aujourd’hui parmi les féculents les plus consommés et reste la principale denrée alimentaire non céréalière dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
    0
    Panier