L’histoire du navet

navet.png

navet.png

Vous avez dit NAVET ?

Le navet (Brassica rapa) est une plante herbacée de la famille des Brassicacées( … à tes souhaits !), cultivée comme plante potagère pour sa racine charnue allongée ou arrondie, consommée comme légume racine, on en recense plus d’une trentaine d’espèces. De forme ronde et aplatie, à chair blanche et à collet violet, le navet violet est un navet “nouveau” récolté au printemps.

Quelle est son histoire ?

Cultivée depuis des millénaires et venant d’Europe, cette plante potagère a fait partie des aliments quotidiens durant des siècles, jusqu’à ce qu’il soit supplanté par la pomme de terre.
Déjà très reconnu dans l’antiquité, il est cité par Pline l’Ancien au 1er siècle après Jésus Christ, pour ses qualités alimentaires. A l’instar d’autres légumes de sa famille, les crucifères, le navet a été très consommé durant les périodes de disette. Sa résistance au froid, sa capacité de conservation en ont fait un légume populaire partout dans le monde, il était même surnommé “légume de disette” ou “légume des pauvres”.
Des fouilles archéologiques ont permis de comprendre que le navet était autrefois cuit sous la cendre, des amateurs pour tester ? ????

Il est boudé pour prétendue fadeur, alors que son goût est assez caractéristique. Les anglais par contre l’apprécient beaucoup, il est même le légume national de l’Écosse.
Depuis quelques années, il revient petit à petit sur le devant de la scène, notamment dans la cuisine gastronomique.
Le plus répandu est le navet violet, blanc à la tête violette. Il existe cependant d’autres variétés comme le navet boule d’or ou encore le navet long.

Et voila, vous savez tout sur l’histoire des navets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
    0
    Panier