La vie dans un bocal

198778978_437911964239201_8141843466428382017_n

SahaYim vous prépare des bocaux merveilleux !

“La vie dans un bocal” vient de Chaufaille pas très loin de Lyon. 

Pour faire une lacto-fermentation, on rajoute donc du sel à des légumes, puis on limite le contact avec l’oxygène.

Cela crée un environnement idéal pour le développement des bonnes bactéries (bactéries lactiques), qui vont repousser les microorganismes indésirables. Le résultat? Des légumes parfaitement sécuritaires au bon goût acidulé. Miam!

Les bactéries lactiques sont déjà présentes sur les légumes. En effet, elles sont dans la terre du champ et elles migrent sur le légume lors de sa croissance. Il n’est donc généralement pas nécessaire d’en ajouter.

Le sel joue un grand rôle dans la fermentation des légumes.

D’une part, il aide au démarrage de la fermentation en favorisant le développement des bonnes bactéries, tout en limitant le développement des microorganismes indésirables. D’autre part, il contribue à conserver la texture des légumes.
La dose de sel ne dépasse pas 2% dans les bocaux de Sahayim.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
    0
    Panier